Deviens le maître de ton avenir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Café sauvage apparaît! [PV : Keitaro Hayashi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Melo Hamilton
Surveillant~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Café sauvage apparaît! [PV : Keitaro Hayashi]   Ven 21 Juin - 20:21

Il y a des jours avec et des jours sans, et aujourd'hui était décidément un jour sans! 
Melo n'avait pas dormi la nuit passée, un élève lui avait dit qu'il avait entendu un bruit étrange, et qu'il n'arrivait pas à dormir. Le félin était réputé pour être l'un des surveillants les plus compatissants à l'égard des élèves et il aimait entretenir cette réputation. Mais depuis son réveil forcé en plein milieu de son précieux sommeil, et sa chasse aux fantômes, il pensait sérieusement à réviser sa position.
Bien entendu, il avait couru toute la nuit, de ci de là pour trouver la source du bruit, mais lorsqu'il se rendit compte que l'élève qui l'avait appelé à sa rescousse s'était rendormi paisiblement, le matou, d'habitude si calme et si doux, avait failli exploser. Serrant les dents, il avait réveillait l'adolescent et lui avait expliqué qu'il avait intérêt à chercher avec lui s'il ne voulait pas se retrouver "accidentellement" dans le bureau de la principale, menace suprême. Il était convaincu qu'il n'y avait pas de fantôme et que leurs recherches étaient vaines, mais c'était juste pour le symbole.
Ce fut donc une nuit mouvementée, et la matinée, du moins, le début de matinée qui suivait fut pire. On lui réserva la garde d'une des classes les plus turbulentes, jugeant que les élèves l'appréciaient assez pour l'écouter. Or, tout le monde sait que plus un surveillant est apprécié, moins on fait cas de lui, jugeant que son affection ne lui permettra jamais de sanctionner ses petits protégés, et Melo n'échappait pas à la règle. C'était bien simple, il était incapable de prendre le carnet des jeunes élèves, dès que ceux-ci le suppliait de leur pardonner, et qu'il ne recommencerait plus, il pliait et rendait le livret en soupirant "Ok, juste pour cette fois alors". Et bien entendant le "juste pour cette fois" englobait "Cette fois et toutes les autres".
Donc, épuisé par sa nuit écourtée, il n'avait absolument pas cherché à canaliser les adolescents en effervescences et, certainement attirée par sa flemmardise aigüe, Lightning, la redoutée principale, passa par là et lui tira les oreilles... Littéralement. Néanmoins, voyant que ses remontrances n'avaient plus vraiment d'effets sur le félin, elle le renvoya en salle des professeurs pour qu'ils reprennent des forces, s'occupant à son tour de la classe totalement transfigurée.
Le pas trainant, Melo s'était rendu en salle des professeurs et s'était prit un gobelet de café, sûrement en prendrait-il un autre pour tenir toute la journée. Il n'aimait pas le breuvage, mais c'était la seule chose capable de le maintenir éveillé pensait-il. Enfin, ça, c'était sans compter un événement majeure qui allait lui rendre toute lucidité, car, en effet, comme victime d'un tour du destin, le matou trébucha, et le récipient au liquide sombre s'envola loin. Plus loin que ce qu'on aurait put penser. Tellement loin qu'il atterrit sur quelqu'un tandis que le surveillant se vautrait délicatement sur le carrelage de la pièce.
Melo se releva assez rapidement en se tenant le nez et, ne s'étant pas aperçu que sa maladresse avait fait une victime, il chercha ci et là où avait bien put tomber son café pour le nettoyer. C'est alors que ses yeux bouffis de sommeil s'écarquillèrent. Au fur et à mesure qu'il découvrait qui avait récolté les fruits de sa chute, ses oreilles duveteuses se baissaient de plus en plus, et sur le coup, il eut envie de pleurer comme un gamin.
C'était un professeur avec lequel il n'avait parlé qu'une fois, à l'occasion du tirage au sort de l'anniversaire de l'Académie. Il ne se souvenait plus vraiment de son nom, et son cerveau n'était pas dans son meilleur jour pour essayer de s'en souvenir. C'était un homme imposant, un hybride de ce qu'avait put sentir le félin, et de par l'anxiété qu'il ressentait, Melo en avait déduit qu'il s'agissait d'un canin, mais sans plus. 
Effrayé, le matou sentait sa lèvre inférieure trembler sous la nervosité, et la seule chose qu'il put balbutier sans être certains que sa victime allait comprendre fut :

- P-Pardon...


Le félin tremblotait, les oreilles et la queue baissée, et il ne savait pas s'il devait s'enfuir, chercher un mouchoir, ou éclater en sanglots... Oui, définitivement, aujourd'hui était un jour sans...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Machi Asaki-Chan :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keitaro Hayashi
Professeur ~


Messages : 73
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Café sauvage apparaît! [PV : Keitaro Hayashi]   Ven 21 Juin - 21:02

Les bruits de papiers se faisaient entendre dans la salle silencieuse qu’était la salle des professeurs. Keitaro s’y tenait afin de corriger diverses copies, dortoirs trop agités pour qu’il le fasse en paix dans sa chambre. Il pourrait, d’ailleurs, rencontrer quelques de ses collègues en corrigeant. C’était une bonne chance pour lui, de se socialiser avec les autres adultes de l’établissement. Enfin, il n’était pas très gai face aux médiocres notes que se récoltaient ses élèves : la plupart ne pensaient qu’à la pratique. Rien de plus.

Que pouvait-il faire, à présent qu’il avait terminé d’attaquer les feuilles avec son stylo rouge ? Aucun de ses collègues ne se pointait : ils enseignaient dans leur salle. Il n’y avait pas d’élèves non plus, ils étaient en cours, eux aussi. Les surveillants, quant à eux, étaient dans des salles à surveiller des élèves ou en train de se boire quelque chose. Il n’allait quand même pas aller les déranger car il voulait s’amuser un peu. Non.

Le loup soupirait, attrapant la pile de feuilles de ses deux mains et les retassaient pour qu’elles soient toutes à la même hauteur. Ils les glissaient dans sa pochette, qu’il enfouie directement dans sa mallette noire en cuir. Keitaro pensait à diverses choses, comme s’il devait les gronder dès le début du cours, ou bien à la fin. S’il devait leur reprocher d’être aussi mauvais à l’écrit, ou encore devait-il reprendre cette situation en guise d’exemple pour les rabaisser plus encore. Ou tout simplement, devait-il juste énoncer leur note à l’oral pour qu’ils assument leur capacité ? Il soupirait, encore une fois, en fermant les yeux pour faire le vide dans sa tête.

Il se leva, attrapant alors sa mallette – qu’il portait avec son main droite, sur son épaule -  et sentit quelque chose dégouliné de sa chemise blanche. Beug. Le professeur observa tout d’abord l’abruti, beaucoup plus petit que lui, qui semblait être un surveillant. Il l’avait déjà croisé lors de l’anniversaire de l’Académie, mais n’en savait pas plus. 


- P-Pardon… miaulait le félin.


Keitaro resta perplexe. Il respirait fortement : on pouvait apercevoir ses longs crocs aiguisés si l’on était attentif. Que devait-il répondre à cette excuse ? Il mit sa main gauche sur la tête du pion, et lui tapotait la tête.


- Regarde où tu vas, la prochaine fois. Tu as de la chance que ce n’était pas mes copies.


Il gardait son sang-froid, cette fois-ci. Pas question d’enguirlander un surveillant sans l’avoir connu avant ! Non, il était conscient que ce n’était pas fait exprès et passera sa chemise à la machine à laver. Mais cette fois-ci, il ne pouvait pas se contenter de se la garder sur lui. Le café était chaud – ce qui n’était pas un problème – mais il supportait l’idée d’être mouillé. C’était désagréable.


Le professeur posa la mallette sur la table, se retournait et déboutonnait petit à petit sa chemise blanche tachée de brun. D’ailleurs, elle empestait à présent le café. Il l’enlevait, et alla à son casier en trouver une nouvelle… s’il en avait une de rechange.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melo Hamilton
Surveillant~
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Café sauvage apparaît! [PV : Keitaro Hayashi]   Sam 22 Juin - 13:44

Effrayait, Melo l'était. Il tremblait tandis qu'il sentait la forte respiration du professeur. Etait-il en train de faire appel à tout le karma possible pour préserver son calme? Le félin ne le savait pas, mais il avait remarqué les crocs de son vis-à-vis pendant que celui-ci ouvrait la bouche, et la taille de ceux-ci ne lui inspirait pas confiance. Il s'apprêta à réitérer ses excuses quand il vit le bras gauche de l'homme devant lui se lever, et tandis qu'il s'abaissait, Melo ferma les yeux, convaincu qu'il aurait le droit à une claque monumental. Il fallait dire que la chemise était blanche, et il était bien placé pour savoir que le café pouvait se révéler être une vraie plaie à enlever. Ce ne fut que lorsqu'il sentit une imposante main sur sa tête qu'il osa rouvrir ses paupières, et lever un regard timide vers son ainé qui lui ébouriffait de manière paternaliste les cheveux.

-Regarde où tu vas, la prochaine fois. Tu as de la chance que ce n’était pas mes copies.

Melo hocha la tête doucement, légèrement inquiet, et si, justement, ça avait été ses copies? Il préférait ne pas y penser tandis qu'il s'ébrouait et que le professeur s'éloignait. Il le vit poser sa mallette sur l'une des tables de la salle des professeurs, et se diriger vers son casier. Le félin baissa une oreille en signe d'incompréhension, tâché, il aurait dut retourner à sa chambre pour se changer, n'est ce pas? C'est alors que le professeur commença à déboutonner sa chemise comme si de rien n'était, puis, il l'enleva et commença à farfouiller dans son casier.
D'abord interdit et surpris par l'attitude de son ainé, Melo vit ici une occasion de se rattraper, il s'approcha alors un peu de l'homme pour se faire entendre, ses cordes vocales rendant peu à peu l'âme, enrouant par la même occasion sa voix. Il se racla la gorge pour attirer l'attention et déclara.

- Euhm... Vous voulez peut être que je vous apporte une rechange... ? Ou que j’amène votre chemise à laver ?

Il prit une légère pause, et s'il avait cours juste à ce moment? Et qu'il était en retard par sa faute ?

- Ou alors... Ou alors, je peux aller surveiller votre classe le temps que vous ... ?

Le reste de la phrase se perdit en un miaulement enroué, mais l'idée était là. Ses oreilles se baissèrent à nouveau de même que son regard qui trouvait très intéressant ses chaussures tout à coup. Il triturai ses doigts, sans savoir où se mettre, il conclut donc finalement.


- Si je peux faire quelque chose, dites le moi...

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Machi Asaki-Chan :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Café sauvage apparaît! [PV : Keitaro Hayashi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Café sauvage apparaît! [PV : Keitaro Hayashi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un tonton-Niko sauvage apparaît !
» Un NeroKyusi sauvage apparaît !
» un artikodin sauvage apparaît! {rpcapture} (libre)
» "Oh ! La galerie d'un crapou sauvage apparaît !"
» un pokémon sauvage apparaît !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'académie Final Fantasy :: Académie Daisukia :: Bâtiment principal :: Salle des profs-
Sauter vers: